Coupe de l’Accueil

En 1980, la restauration suisse se portait à merveille. Les clients allaient volontiers chez les chefs vedettes dont le porte-drapeau était bien sûr Frédy Girardet. Le chef, jadis confiné dans sa cuisine, était devenu le faire-valoir d’une maison. Parallèlement le service sur assiette a effacé les tranchages et flambages autrefois pratiqués par les maîtres d’hôtel. C’est pour remettre le métier de la salle à l’honneur que le Président du Club Prosper Montagné d’alors, M. René Gessler, a décidé avec quelques journalistes spécialisés la création de cette Coupe de l’Accueil.

Décernée par un Club gastronomique, cette distinction ne peut être remise qu’à une personnalité oeuvrant dans une maison dont la cuisine soit aussi de haute tenue. La définition de l’accueil est assez difficile. Il s’agit plutôt d’une sensation de bien-être que doivent ressentir tous les clients. L’habitué apprécie que l’on connaisse ses goûts et que l’on se rappelle ce qu’il a mangé lors de ses dernières visites. L’inconnu doit se sentir rapidement à l’aise, recevoir les conseils qui lui permettront de faire son choix parmi les plats et les vins. Il faudra aussi deviner si le repas doit être servi rapidement ou si au contraire il s’agit d’un jour de fête et que l’on désire la prolonger.

La Coupe de l’Accueil récompense plus que le sourire. Il y a la connaissance du métier, celles des langues, la capacité à motiver une brigade de salle, le sens de la décoration, l’écoute de l’autre et par-dessus tout le charme. Pour son travail de sélection, le jury fait appel aux membres du Club Prosper Montagné. Chaque année ces derniers sont invités à proposer un établissement se distinguant par son accueil. C’est parmi ces réponses que le jury désigne, après un dernier contrôle, le lauréat.

La Coupe de l’accueil 2017 a été remise le 8 septembre 2018 à Bastien Dei et sa brigade – Hôtel du Prussien Neuchâtel Voir émission Canal Alpha (activation Adobe obligatoire)